Technique

6 techniques pour empêcher la toile de jute de s’effilocher

Toute personne ayant déjà upcyclé un sac de café le sait : la toile de jute c’est beau, c’est solide et c’est rustique, mais ça s’effiloche… Cela vient du fait que les fils qui la constituent sont raides, épais et s’entrecroisent dans un tissage souvent peu serré. Alors pour éviter que vos créations ne partent en morceaux, je vais vous partager dans cet article 6 techniques pour empêcher que la toile de jute ne s’effiloche.

Couper le long des fils

Partons de la base : un tissu s’effiloche lorsque l’extrémité d’un fil est accrochée. En coupant votre toile de jute dans le sens des fils – et non de biais – vous diminuez le nombre de fin de fils sur ses bords, réduisant ainsi les risques.

Une astuce pour réaliser une coupe bien droite consiste à tirer un fil hors de la toile. L’espace ainsi créé vous servira de guide.

Makoha - sac en jute effilochée
Coupe en biais
Makoha - sac en jute coupe droite
Coupe droite

Bien sûr ce simple principe ne suffit pas à lui seul à renforcer les bords du tissu et souvent vous serez obligé de couper la toile de biais.

Je vous invite à appliquer cette technique en la complétant avec une autre détaillée ci-dessous.

Le surfilage

Le surfilage consiste à coudre près du bord de la toile une bande de points zigzag. Une fois fait, coupez à ras du surfilage l’excédent de tissus. Si vous n’avez pas de machine à coudre ou que votre modèle ne propose pas de points zigzag, il est également possible de surfiler votre toile à la main en faisant des points en biais.

C’est la technique à privilégier si les bords de la toile sont susceptibles d’être vus et/ou touchés.

Mamakoha - sac en jute surfilage étape 2
Faites une ligne en point zig-zag
Mamakoha - sac en jute surfilage étape 1
Puis coupez ras

Avantages :

  • Plus ou moins visible en fonction du fil choisi mais esthétique
  • Conserve le toucher de la toile
  • Très bonne fixation

Inconvénients :

  • Nécessite une machine à coudre proposant des points zigzag
  • Laborieux si fait à la main

Le Mod Podge

C’est une technique que j’emploie pour la création de décorations, notamment pour les toiles sur châssis. Sur ces modèles, les bords subissent une tension qui doit être suffisamment forte pour permettre au centre de la toile de rester tendu. Collés et agrafés à l’arrière du châssis, ils ne sont pas visibles quand ce dernier est accroché au mur. Aussi ai-je besoin d’une fixation solide sans avoir à me soucier de l’esthétique ou du toucher.

Très populaire en Amérique du Nord, le Mod Podge est un vernis-colle à base d’eau. Son utilisation est très simple : il suffit de l’appliquer le long des bords avec un pinceau. Sa couleur blanche permet de savoir facilement quelle partie de la toile a été traitée. Au bout de quelques minutes de séchage, la colle devient translucide.

Makoha - sac de café en toile de jute
La colle devient transparente au séchage

Avantages :

  • Simple d’application
  • Invisible
  • Très bonne fixation

Inconvénients :

  • Il faut attendre quelques minutes après application que la colle sèche
  • Difficile à trouver en France hors commerce en ligne
  • Rigidifie la toile et lui donne un toucher rugueux

La laque pour cheveux

Peut-être connaissez-vous déjà l’astuce consistant à raidir un fil avec de la laque afin de pouvoir l’enfiler facilement dans le chas d’une aiguille. Et si ça fonctionne pour un fil, ça fonctionne aussi pour plusieurs.

Cette technique est très simple et rapide à utiliser : il suffit simplement de faire passer le spray sur les bords de la toile puis d’attendre quelques secondes que les fibres se figent.

Makoha - sac en jute avec laque
Une laque 1er prix fait l’affaire

Avantages :

  • Très simple
  • Très rapide à appliquer et à sécher
  • Invisible
  • Peu onéreux
  • Altère peu le toucher de la toile

Inconvénients :

  • Fixation moyenne
  • Manque de précision

Le vernis à ongle

C’est une alternative à la laque pour cheveux avec une fixation et une sensation au toucher assez similaires. Avec le pinceau du flacon d’un vernis transparent, peignez la partie à fixer et laissez sécher.

Cette technique convient parfaitement pour des petites retouches localisées. À l’inverse, s’il s’agit de renforcer les bords de toute une toile cela s’avèrera laborieux et peu économique.

Makoha - sac en jute avec vernis
Parfait pour de petites retouches

Avantages :

  • Simple
  • Application précise
  • Invisible
  • Altère peu le toucher de la toile

Inconvénients :

  • Peu adapté pour les grandes longueurs
  • Fixation moyenne

Pour les toiles en synthétique : le briquet

Attention : cette technique s’utilise uniquement sur les sacs de café en toile composite jute/synthétiques.

Passez la flamme d’un briquet le long des bords de la toile en faisant des va-et-vient rapides. Le principe consiste à chauffer les fils pour les faire fondre (sans les brûler) et ainsi les souder entre eux.

Ce procédé est très simple mais nécessite quelques tests au préalable afin d’obtenir le résultat qui vous convient le mieux. En effet, plus les fils sont chauffés, plus la « soudure » est résistante mais au prix de la détérioration de son aspect : brunissement, agglomération en boules et rugosité.

Avantages :

  • Simple
  • Rapide
  • Économique

Inconvénients :

  • Applicable uniquement sur les toiles synthétiques
  • Altère plus ou moins fortement le toucher de la toile
  • Implique une flamme nue, donc soyez prudent

Bonus : bougier les bords

Selon la définition de la 7e édition du Dictionnaire de l’Académie française de 1878, bougier un tissu consiste à « Passer sur la cire fondue d’une bougie allumée les bords de quelques étoffes, pour empêcher qu’elles ne s’effilent. Bougier du taffetas. ».

Makoha - sac en jute bougié
Toile de jute bougiée

Après avoir testé sur une chute de toile d’un sac de café, je peux répondre à ces trois questions cruciales :

Est-ce que la fixation est solide ? Non.

Est-ce que la toile à l’air d’avoir été trempée dans du saindoux ? Oui.

Est-ce que j’ai ajouté cette technique pour le seul plaisir d’utiliser un terme désuet ? C’est possible.

Avantages :

  • Technique rétro
  • Vous savez désormais bougier un tissu

Inconvénients :

  • Lent
  • Pas pratique
  • Faible fixation
  • Moche

Et vous, quelle est votre technique ?

Vous avez d’autres astuces pour éviter que la toile de jute ne s’effiloche ? Partagez-les dans les commentaires ci-dessous !


Partager cet article

4 réflexions au sujet de “6 techniques pour empêcher la toile de jute de s’effilocher”

  1. Pour être plus précis avec la bombe de laque, il est peut-être pertinent de mettre du scotch de masquage pour délimiter la zone.

    Répondre
  2. Je vous remercie pour ces informations, j ai apprécié toutes vos explications qui vont me servir pour mes sacs à café car la toile de jute n est pas évidente à travailler.

    Répondre

Laisser un commentaire

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Article ajouté au panier
0 Produit - 0,00 
Me prévenir par e-mail Si vous souhaitez être prévenu dès que ce modèle sera de nouveau en stock, veuillez laisser votre adresse e-mail ci-dessous.